JogBlog: carnet d'entrainements et récits de courses.

Objectif 2007: Marathon de Paris

lundi 27 février 2006

C'etait pas facile...mais heureusement Caliméro était là.

Ce dimanche, dans le cadre de notre entrainement marathon, Jerome et moi avons participé au 15 kms de Charenton, course egalement denommée "Les foulées charentonnaises". Difference de perspective entre mon ami et moi-meme, puisqu'au depart de la course, je considere que notre niveau nous impose de courir, au moins, à 12 kms/heure. Immediatement, Jérome, que j'entends desormais appeler du surnom de "Calimero" me dit que c'est trop difficile, que "non pas question"... Finalement, nous ferons la course ensemble, lui en super forme (Bravo, vraiment une belle course Caliméro) qui mènera la cadence devant à environ 4'50 au kilometre avec des pointes à 4'40 et meme 4'30. Pour ma part, j'ai souffert d'un point de coté au 5e kilometre d'une course pleine de changements de rythme (virages, montées, descentes), qui m'a sur le coup pas mal eprouvée.
Conclusion de tout cela, une course terminée en 1 heure 12, ensemble.
Seconde conclusion : la course est au moins pour moitié une activité qui se joue au mental (pour ma part, je n'en doutais pas). Si je peux donc donner un conseil, c'est de travailler le mental tout comme le physique. Et il s'agit pour l'essentiel de ne pas craindre de se fixer des objectifs, et de se battre pour les atteindre (meme s'ils sont modestes). La course à pied, c'est aussi le depassement de soi, et c'est ca qui provoque un sentiment qui peut devenir jubilatoire. Mon coach (un marathonien en 2 heures 39) ne cesse de me repeter qu'une bonne seance peut mener, à son terme, à avoir envie de vomir (tant le sentiment de saturation peut etre fort). C'est aussi ca la course à pied. Il faut donc s'y mettre progressivement, tout en ayant quel que soit son niveau, des objectifs à atteindre, qui permettront d'atteindre la félicité.

vendredi 24 février 2006

j'aime / j'aime pas

Réveil à 6h15 pour la deuxième sortie de la semaine, c'est dur de se lever si tôt du coup ca me donne l'idée de vous faire un j'aime/j'aime pas

  • j'aime le silence qui règne à la maison à cette heure là
  • j'aime pas anticiper la sonnerie du réveil qui est déja programmée à 6h15
  • j'aime courir dans Paris qui se réveil
  • j'aime pas me sentir obligé de me lever car je ne veux pas rater une sortie
  • j'aime rentrer à la maison quand tout le monde dort encore avec déja entre 8 et 10km dans les jambes

pour en revenir à la course de ce matin, j'ai fait des séries de 30s-40s d'accélération avec un repos de 25s. Au final une course d'a peu près 8km pour moins de 45'.

mercredi 22 février 2006

Une fois n'est pas coutume ...

Me voici donc au départ un mardi soir pour une séance de fractionnée qui normalement à lieu le mercredi (petit rappel pour ceux qui ne suivent pas).

Nous sommes deux à partir pour cette séance, la piste étant fermé nous optons pour le traditionnel tour Saint-Mandé <-> Nogent qui doit nous permettre de faire à peu près 11km. Départ calme pour la première partie de la course, les jambes tirent encore, ce qui parait logique après l'effort de Dimanche. Nous bouclons la première partie du trajet (5,6km) en un peu moins de 30', la suite se corse car maintenant on doit stimuler le coeur. On se met d'accord pour une course de 5' à une allure de 4'20" le kilo avec 1'15" de récupération, grâce à la Garmin nous avons donc allure et distance parcourue pendant ces 5', voici les résultats:

1 --> 1km15
2 --> 1km19
3 --> 1km10 (il y a des routes à traverser qui cassent un peu le rythme).

Puis on finit tranquilement (allure à 5'30") pour au final une course de 11,3km en 1h00.

jeudi 16 février 2006

Bilan médical

Après la course de Samedi je n'ai pas eu mal au bassin / cuisse du coup j'étais tout content mais aujourd'hui j'ai une douleur (un point) au niveau du bassin qui appuie sur les cuisses.

Est-ce le résultat d'un faux mouvement qui aurait re-déplacé le bassin ? ou simplement un peu de tension après quelques jours de marche et de position debout ?

à suivre mais l'idée de retourner une nouvelle fois chez l'ostéo ne me plait pas car à chaque fois c'est au moins 4j sans course et le marathon approche ...

mardi 14 février 2006

Jog in London

désolé de blogguer avec un peu de retard mais un week-end à Londres et une activité professionnelle intense en début de semaine sont les coupables.

Voici donc la petite famille en déplacement à Londres pour un week-end de 3 jours. J'ai bien sûr pris dans mon sac mes chaussures pour une sortie longue signe de reprise de mon entrainement.

Le départ se fait Samedi direction un parc avec un trajet le long de la Tamise, nous sommes 3 aux départs avec des niveaux très différents les uns des autres (je faisais office de pro c'est dire le niveau). Nous partons très tranquillement, 6'10 le kilomètre, pour un petit tour qui doit me permettre de tester mes sensations. Les différentes douleurs sont parties et les sensations sont bonnes, à cette allure là c'est la moindre des choses. Mes compagnons de course me quittent après 7,5km je continue donc seul à enchainer les kilomètres. Londres est vraiment une ville agréable et les endroits pour courir (parcs, chemin le long de la tamise ...) sont courants, je croise d'ailleurs bon nombre d'habitués. Mon allure à bien sur augmentée sur cette deuxième partie puisque je tourne maintenant plutôt à 5'15 le kilomètre. Je passe une école d'aviron et plusieurs stades de foot / rugby et autres terrains de tennis, il y a pas à dire Paris est bien sous équipé ...

Je suis de retour à la maison après une course de 1h25 pour 15km, mission accomplie :-)

vendredi 10 février 2006

De retour

Après une semaine bien calme, je suis donc de retour boosté par la perspective du Marathon qui approche à grands pas. Levé donc vers 6h10 pour une course plus longue que celle que j'ai l'habitude de faire le Vendredi. C'est toujours un circuit dans Paris avec un pas moyen visé de 5'30.

Les sensations sont plutot bonnes même si ce n'est pas idéal, je suis surtout content de recourir. Les ischios jambiers gauche et droit tirent un peut mais rien de douloureux, l'ensemble de la course est agréable, je passe devant le Louvre et le Pyramide de Mr Pei afin d'allonger mon parcours habituel qui faisait grosso modo 7km.

Résultat un peu moins de 50' de course pour une distance de 9km, j'espère que maintenant la phase finale de la préparation va pouvoir commencer ...

mercredi 8 février 2006

Rechute

Samedi tout allait bien (d'un point de vu digestif) et j'étais motivé par la sortie longue du lendemain mais Dimanche je me suis réveillé avec un sacré mal de bide.

Du coup impossible d'aller courir et je me résigne à avoir une très petite semaine de course avec seulement 6,5km au compteur

samedi 4 février 2006

Faible mais je cours

Me croyant remis Jeudi de ma gastro je me suis levé tôt Vendredi matin pour mon petit footing hebdomadaire. Levé donc à 6h15 pour une course de moins de 7km dans Paris qui se lève.

C'est une course dur mais que j'aime bien, elle a un coté *warrior* :-) et surtout Paris est calme à cette heure là. Mon tour consiste à partir de chez moi direction Bastille, un tour de l'île Saint Louis puis de l'île de la Cité et enfin retour à la maison.

La cuisse droite tire toujours mais c'est supportable, la moyenne de 5'20 au kilomètre est respectée.

mercredi 1 février 2006

Gastro

Décidément je cumule, je me tape maintenant une gastro ce qui m'empeche de courir Mercredi :-(


Parse error: syntax error, unexpected $end, expecting ')' in /home/jogblog/www/ecrire/tools/bbclone/var/last.php on line 741