Merci à Philippe pour avoir éviter à ce blog de sombrer dans un état comateux post-marathon. Ses articles sont de qualités.
Pour ma part, si je blog peu mes courses c'est surement parce que je ne les trouve pas digne d'interêt. Mais puisque un des objectifs de ce blog est de faire partager mon expérience de course à pied, voici ce qui m'arrive depuis quelques semaines.
J'ai rechaussé mes baskets fin mai sans pour autant avoir vraiment repris le chemin de l'entrainement puisque je cours grosso-modo 1 à 2 fois par semaine. Je suis donc devenu officiellement un coureur du dimanche :-).
Je fais 12km le dimanche à une allure plutôt pépère (5'30) le kilo et plutôt 9km le mercredi (allure un peu plus rapide). Je ne vais pas vous mentir, je ne cours pas régulièrement le mercredi (honte à moi), surement par manque de motivtion.
Par contre je continue à souffrir puisque la pause post-marathon n'a pas soigné mes petits bobos. J'ai les mollets/tendons qui sont très sensibles et depuis 1 semaine j'ai une douleur au genou qui arrive après 5-6km de course. J'ai donc repris rendez-vous chez mon ostéopathe la semaine dernière. Verdict sans appel:
- bassin bloqué (la manip pré-marathon n'avait pas été très efficace)
- problème de maintient plus général du coup il pense que mes semelles ne sont plus adaptées.
Me voila donc reparti pour un tour :-(, avec un programme à venir pas très réjouissant:
1. je dois enlever mes semelles (depuis les douleurs se sont intensifiées et les ampoules revenues)
2. je dois retourner voir mon podo pour un bilan
3. Ensuite on avise...
Les douleurs étants plus présentes sans les semelles j'ai passé un petit coup de téléphone à mon ostéo lui demandant si il prenait plaisir à me voir souffrir. Visiblement oui, sa réponse a été lapidaire: "c'est très bien, vous ne touchez rien et on se revoit après votre visite chez le podologue".
A suivre ...

PS: je prends le temps de répondre au post de Philippe ...