Ce blog c'est comme le marathon, il faut tenir pour que ca devienne interessant. Alors je tiens.
Après l'effort qu'a représenté pour moi le Marathon de Paris j'ai éprouvé le besoin de faire un break total. Je me suis autorisé 1 mois sans course à pied et je dois avouer que ce n'était pas difficile du tout. J'ai bien sûr eu l'impression de prendre 1kg par jour, de devenir une loque et de perdre les petites facultés physiques que l'entrainement de cet hiver m'avait donné. Mais cela ne me deseperait pas plus que ça.
J'avais bien sûr des vraies douleurs physiques qui m'ont empeché de reprendre la course mais bizzarement au bout de 2 semaines elles étaient déja parties. Alors pourquoi ?
Un peu de manque de motivation je l'avoue, l'impression d'avoir beaucoup donné et d'avoir encore raté mon marathon. Je ne refais pas l'histoire, je suis toujours content d'avoir fini mais un sentiment de "tout ça pour ça" est revenu titillé une motivation en baisse.
J'ai repris la course il y a 2 semaines, porté par Davis. Lui à vélo et moi en courant. Ca m'a fait plaisir. La course en elle-même c'est mieux passée que je ne l'aurais cru. Une petite sortie de 50' à petite allure mais l'important était ailleurs. Puis j'y suis retourné. Deux fois cette semaine. Et ce matin, le déclic. Alors que pour des raisons d'emploi du temps je devais aller courir seul, j'avais pris la décision de faire sauter cette sortie. Pas de motivation. Puis petit à petit au cours de cette matinée, l'envie est revenue. J'avais besoin de courir. Me vider la tête. Avoir du temps pour moi. Savoir si j'étais capable de me surpasser.
Donc je suis sorti courir et ca m'a fait du bien.
Suis-je de retour ? l'avenir nous le dira mais je l'espère.