Afin de maintenir un semblant d'activité sportive cette semaine je suis allé à la piscine. Pas grand chose à dire si ce n'est qu'il y a beaucoup beaucoup de monde. Même à 7h00. J'ai alterné brasse et crawl pour simuler une séance de fractionné. Je me dis que c'est toujours mieux que rien.
En ce qui concerne ma douleur au mollet (en bas du mollet en fait) c'est pas vraiment mieux. J'ai beaucoup moins mal quand je marche mais l'idée de courir 42km me fait un peu peur.
Après un appel de détresse à mon ostéo préféré, il m'a casé un rendez-vous avec son remplacant pour cause d'un emploi du temps surchargé. J'y ai donc été ce matin. Pour lui il n'y a pas de contracture et il se demande si ce n'est pas le tendon qui est touché :-(. Il ne m'a pas manipulé préférant demandé conseil auprès de mon ostéo habituel. Il m'a donc rappelé sur les coups de 12h00 (saluons son professionnalisme) pour me tenir des propos beaucoup plus rassurants. Selon mon ostéo c'est toujours ma hanche qui s'est décallée et je compense en sollicitant mon tendon. Une petite manipulation mardi matin et je pourrais me mettre au départ du marathon.
J'ai confiance dans son diagnostic qui m'a souvent remis de petits bobos (cf. ici et ici) mais je préfère attendre mardi matin avant de me réjouir car ca me parait un peu trop miraculeux .
Je n'ai pas couru depuis 1 semaine et j'ai l'impression d'être à la retraite. J'ai tout de même prévu une petite sortie dimanche matin. Je ne peux décemment pas me mettre au départ dimanche prochain après 2 semaines d'arrêt.