c'est avec effroi que je découvre la note de Mr Davis. Quelle honte, alors que je suis en pleine reconquête d'un corps meurtri je dois maintenant faire face à ce flot de haine !!!

c'est par décence que ne parlerais pas du semi-marathon de Paris, qui à vu Davis s'écrouler dans les derniers km "tu vas trop vite, je peux plus te suivre" m'implorait-il !!!

c'est par amitié que je ne relate pas sur ce blog les séances ou j'ai littéralement porté Davis, lui qui voulait souvent ce contenter d'une 'petite sortie comme ça'

j'attends de vous tous une condamnation, non je ne suis pas 'un animal de compagnie'