JogBlog: carnet d'entrainements et récits de courses.

Objectif 2007: Marathon de Paris

jeudi 28 septembre 2006

Ca y est, suis inscrit au marathon de PARIS... et à la course des 4 chateaux.

Petite sortie du jeudi soir. Agréable, sans autre commentaire, sauf que j'envisage de passer à 4 fois par semaine. Pour le reste, surtout, me voila inscrit au marathon de PARIS (Jérome, va falloir changer le bandeau du blog) dans le sas des 3 heures 30.
Et me voila inscrit à la course des 4 chateaux, mon premier petit trail de 18, 5 kms. Suis impatient d'y etre.

mardi 26 septembre 2006

Y a pas à dire ...

... la course à pied c'est vraiment un sport populaire. Pas seulement parce que le nombre de blogs sur le sujet explosent mais parce que Dimanche dernier impossible de ne pas remarquer la foule compacte de coureurs dans le bois de Vincennes.

Et attention, pas que des coureurs du dimanche (que je suis devenu) mais des qui ont le T-Shirt d'une course inconnue (si vous voulez voir le grand spécialiste du T-Shirt de course je vous conseille un petit détour par le rayon éclairage du B.H.V de Paris, ce type est un grand specialiste de l'ultra qui court tous les jours).

Pour en revenir à notre course, nous étions disposés à allonger notre course histoire d'être un peu au point pour les 20km de Paris, mais finalement nous n'avons couru que 11,5km. Certes notre allure était relativement bonne mais je dois manquer de motivation et les douleurs aux jambes restent tenaces.

Dans tous les cas il va falloir que je me reprenne en main si je ne veux pas faire un trop mauvais chrono le 15 Octobre.

lundi 25 septembre 2006

La situation évole... Je propose une adaptation.

En effet, comme l'illustre le chapeau de ce blog, on apercoit que notre programme tournait autours du marathon de Londres, qui reste un objectif à terme.
Toutefois, je crains que les circonstances de fait ne me conduisent à proposer une petite evolution de ce programme. En effet, ma femme se trouve depuis quatre mois enceinte de notre troisieme enfant qui devrait, si mes calculs sont corrects, naitre aux alentours du mois de mars 2007. En conséquence de quoi je crains d'etre legerement épuisé dans les 2/3 mois qui suivent cette échéance.
C'est la raison pour laquelle je me demande s'il ne serait pas sage de participer encore cette année au marathon de Paris.
J'attends, Chers Coblogueurs, une réponse rapide.

jeudi 21 septembre 2006

La course qui tue.

Ce soir, petite sortie d'une heure dans le bois de vincennes.
Je révasse tranquillement lorsque je croise sur mon chemin, autour de la piste cyclable, un vieux camarade de Course, dit Titi, qui fait du vélo et m'accompagne sur quelques metres. Là, nous croisons un de ses copains du Club Asphalte 94 (assez actif dans le Val de Marne, et qui organise le Marathon Relais du Val de Marne). Nous commencons à discuter, et finalement nous rentrons ensemble en trotinnant vers Vincennes.
En chemin, mon compagnon me raconte qu'il a déja fait 9 fois les templiers, qu'il finit en moins de 9 heures, qu'il aime bien la Course à Pied, que son record sur marathon c'est 2 heures 28. Et pour finir, il me dit qu'il va avoir 50 ans.
Comme dirait Caliméro, c'est vraiment trop injuste (que jcours le marathon en 3 heures 50).

mercredi 20 septembre 2006

Deux courses et toujours en vie

Après ma petite sortie de Dimanche j'avais pas mal d'appréhension à aller courir dès mardi, pourtant si je veux participer aux 20kms de Paris (je n'en suis plus à me fixer un objectif de temps) il va bien falloir que j'augmente la cadence.

Je pars donc vers 19h30 pour un petit tour tranquille, qui n'a pas d'autre objectif que de me remettre dans la course. Il fait encore jour mais on sent bien que la nuit arrive rapidement, ce qui signifie que l'on va être obligé d'aller sur la piste pour notre course en semaine :-(. Les sensations sont bonnes et ma douleur au mollet n'est quasiment pas perceptible, j'ai bien sur toujours la crainte que la contracture revienne mais je gère pas trop mal cette sortie.

Davis pour sa part est en bonne forme et il mène la danse. J'ai été surpris par les courants d'air chaud et froid que l'on a traversé, c'est vraiment une sensation particulière, comme dans l'océan à vrai dire. Si quelqu'un à une explication, je suis preneur.

Au final, une sortie de 9km en 45' ce qui n'est pas trop mal

dimanche 17 septembre 2006

Trois sorties

Pour ma part, je poursuis mon entrainement (à quoi, tel est vraiment la question) en courant trois fois par semaine (mardi, samedi et dimanche cette semaine). Mais il faut bien reconnaitre que la course à pied est plus festive lorsqu'on sort à plusieurs.
Sache Jérome que moi aussi tu me manques, et que je suis impatient que tu sois veritablement de retour sur le macadam (pas comme aujourd'hui qui reste une modeste sortie).
En plus, je crois qu'il est temps d'allonger un peu notre course du week-end, et de refaire un peu de "long" comme disent les spécialistes.
Je constate par ailleurs que ce mois de septembre est, comme tous les ans, un mois à part : après avoir couru tout l'été, nous voila de retour avec plein de projets et plein d'energie. Mais très rapidement le boulot, les petits tracas,...nous font perdre nos illusions et nous rappellent que nous sommes toujours fatigués. Et puis le mois d'octobre arrivera, et là ça va commencer à etre très dur.
Notre blog doit avoir une vertu statistique : nous devrions comparer notre etat d'esprit aux differentes période de l'année. La comparaison commencera donc à partir du mois prochain...

vendredi 15 septembre 2006

ca me manque ...

Si je n'écris pas c'est parceque je ne cours pas (pas comme Davis). En effet après la course de dimanche dernier j'ai eu peur que ma contracture se réveille, j'ai donc rappelé l'ostéo qui m'a gentillement donné un rdv en urgence.

Apparemment mon bassin n'était pas encore à la bonne place sans compter le genou et quelques cervicales. Je devrais pas l'écrire mais ca fait du bien quand ca craque.

Bref maintenant que je suis un homme neuf il me tarde de retrouver mon fidèle destrier pour battre à nouveau le macadam de l'est Parisien ... rendez-vous dimanche.

dimanche 10 septembre 2006

sortie sous surveillance

Départ ce matin du château de Vincennes pour ma première sortie depuis 10j. Depuis quelques jours je n'ai plus aucun signe de ma contracture du mollet mais c'est avec, tout de même, un peu d'appréhension que je débute cette course.

J'ai fait quelques étirements avant de partir histoire de ne pas trop vite solliciter le muscle, j'ai également prévenu Davis que la séance serait calme.

Les sensations sont correctes en début de course, je surveille ma vitesse et mon mollet même si je fais attention à ne pas trop me concentrer sur ma jambe.

Dans la deuxième partie j'ai bien senti une petite tension (comme une boule qui se forme) du coup j'ai pas trop forcé et on s'est arrêté après environ 9km.

Ma prochaine sortie est programmée pour mercredi mais je me demande si c'est bien raisonnable ...

mercredi 6 septembre 2006

en route ...

... pour les 20km de Paris. Ca y est je suis inscrit et assez motivé pour tenter un chrono, je vise en dessous de 1h40 (j'ai fait 1h41 au semi j'en suis donc théoriquement capable).

Pour mémoire je n'ai jamais vraiment bien fini cette course, l'année dernière j'avais eu une fringale et un coup de barre à cause d'un départ visiblement trop rapide, mon chrono pointait 1h47.

Sinon la contracture se soigne tranquillement, il me reste une vague sensation d'étirement dans le mollet mais je pense reprendre l'entrainement dès dimanche.

mardi 5 septembre 2006

Je cours.

Mon titre en dit long.
Je cours, tandis que d'autres gesticulent (il ne leur reste que ça, les pauvres, compte tenu de leur état physique).
Bref, ce soir, pour la premiere fois depuis les vacances, j'ai été courir en compagnie de mon Coach (pas Jérome bien sur, lui quoi qu'il en dise, c'est un pauvre animal blessé).
Sortie formidable : après une demie heure à environ 11 kms/heure, j'ai accompli un retour à 13,5 kms/heure de moyenne. Un plaisir.

c'est un homme à terre que l'on abat

c'est avec effroi que je découvre la note de Mr Davis. Quelle honte, alors que je suis en pleine reconquête d'un corps meurtri je dois maintenant faire face à ce flot de haine !!!

c'est par décence que ne parlerais pas du semi-marathon de Paris, qui à vu Davis s'écrouler dans les derniers km "tu vas trop vite, je peux plus te suivre" m'implorait-il !!!

c'est par amitié que je ne relate pas sur ce blog les séances ou j'ai littéralement porté Davis, lui qui voulait souvent ce contenter d'une 'petite sortie comme ça'

j'attends de vous tous une condamnation, non je ne suis pas 'un animal de compagnie'

lundi 4 septembre 2006

Tout seul, c'est plus dur.

Voila deux sorties, vendredi et dimanche, que j'enchaine en solo puisque ce pauvre Jérome est blessé.
C'est vraiment beaucoup plus difficile, quand on a pris l'habitude de courir avec son animal de compagnie d'aller courir tout seul.
Quand même, vendredi, 10 accélérations de 1 minute avec 30' de récup, et dimanche, 10 fois 200 mêtres à 40-42' et 35' de récup.