Je n'ai donc pas dérogé à la règle, j'étais en vacances pour 2 semaines en Corse du Sud, à côté de Porto-Vecchio. Je ne vais pas m'attarder sur la beauté du lieu (cliché mais tellement vrai) et je vais me concentrer sur mes courses.

Premier objectif: trouver LE chemin, et j'avoue que je n'ai pas vraiment réussi. En effet j'ai arrêté beaucoup de coureurs pour connaitre leur itinéraire mais tous m'indiquaient la route qui longe la mer en direction des plages. Cette route étant fréquentée j'ai vite décidé de courir assez tard (départ aux environs de 20h00).

Nous arrivons donc à la description du parcours: très montagneux, pour aller d'un point à un autre on passe inexorablement par une montée puis une descente. Le plat est une denrée rare, du coup les faux-plats sont acceuillis avec enthousiasme. J'ai été très régulier avec une course tous les deux jours, la distance à un peu variée de 6.5km à 10km mais j'ai toutefois toujours taché d'aller vite ce qui a donné quelques sorties avec un chrono en dessous de 5' le kilo.

Une fois n'est pas coutume, un habitué de la région m'a fait découvrir un parcours fantastique (pour les panoramas qu'il offre), plutôt proche du trail que de la course à pied avec des passages ou la marche remplace la course mais une expérience fantastique. Voici d'ailleurs un export Google Earth (merci Garmin):

Ce qui est marrant, c'est de constater que ce ne sont pas les mêmes muscles que d'habitude qui travaillent, et contrairement à Filous je n'ai pas eu mal aux fesses mais au dos. La première semaine a même été un peu éprouvante, mais ensuite quel bonheur.

c'est vraiment bien les vacances ...