Je ne vais pas faire un post qui ressemble à celui de mon ami Davis, et je ne me mets pas (encore) en congé de ce blog. Nous sommes partis courir Samedi matin, le plus tôt possible pour éviter le coup de bambou caniculaire. Nous étions accompagnés par notre ami Nilou (ancien coureur professionnel qui est aujourd'hui en reconquète de son corps), le rythme était très tranquile et c'est exactement ce qui me fallait après les excitations de ces deux dernières semaines.

Nous avons fait un tour d'une grosse dizaine de kilomètre en 1h00, les jambes tiraient un peu mais sinon pas grand chose à dire. Je repars ce soir pour une course qui s'annonce chaude, météo oblige.