JogBlog: carnet d'entrainements et récits de courses.

Objectif 2007: Marathon de Paris

vendredi 30 juin 2006

semaine blanche

Rien à ajouter au billet de Davis qui décrit très bien cette course que je vous conseille. Mon bilan personnel est le suivant:

1. Filous nous a lachement abandonné, honte sur toi !!!

2. Je suis content d'avoir tenu le rythme que je m'étais fixé (entre 4'30 et 4'40 le kilo), ca prouve que je suis pas si loqueteux que ça ;-)

3. Katie a été exemplaire

4. Le coach est intouchable (normal c'est un coach)

au fait, pendant toute la durée de la course il a plu averse ...

Sinon pas de sortie cette semaine, problème d'organisation (eh oui encore) et peut être un peu de motivation ...

mercredi 28 juin 2006

Encore un peu de retard. Mais voila notre actualité...

Pour commencer, parlons de dimanche dernier.
Nous avons, Jérome et moi (Filous nous a lachement abandonné la veille de la course), accompagné de Katie (la femme de notre Coach) et notre Coach participé au marathon-relais du Val de Marne organisé par l'Asphalte 94.
D'abord, bravo pour l'organisation de cette course. De ce point de vue là, c'etait aboslument parfait, et plein de bonne volonté.
Ensuite, l'epreuve en elle meme est très très sympathique et festive. Il s'agit donc de courir pour ceux qui l'ignoreraient 1 marathon à 4 : 1er court 12.5 kms (c'était moi en 4.37 minutes au kilo de moyenne), 2e court 8.5 kms (c'etait Jérome en 4.32 minutes au kilo de moyenne), 3e court 8.5 kms (c'etait Katie en 4.42 minutes au kilo de moyenne. Bravo Katie, t'es une championne !), 4e court 8.5 kms (c'etait le Coach en 4 minutes au kilo de moyenne), puis tous les 4 courent les 4.5 derniers kms ensemble (moyenne de moins de 5 minutes au kilo).
Et nous avons terminé tous les 4 ce marathon en 3 h 12'45''.
Pour ceux qui veulent s'amuser en courant, c'est une course formidable et le dernier tour tous ensemble vaut le coup... A retenir.
Ensuite, mardi soir petite séance de récuperation après ce 17 kms (mine de rien) de ce week-end. Rien de special, sauf que je crois devoir me résigner à reconnaitre que j'ai eu les yeux plus gros que le ventre : la Montatou c'est un peu tot, étant donné mes courbatures à la suite de ma course de dimanche.
Mais seul l'intention compte, ça sera pour la prochaine fois (je guette donc le calendrier des trails courts en Ile de France), à moins que je ne change encore d'avis.

mercredi 21 juin 2006

Petit ratrappage.

En ce moment, je prends du retard dans la rédaction de mes billets. La raison en est simple : nous sommes globalement en période de relache, à 2 sorties par semaine.
Quoi qu'il en soit, ce week-end, j'ai couru samedi et dimanche, avec une sortie du samedi assez intense, à base de 8 * 400 m.
Mes sensations etaient assez bonnes, meme si désormais ma douleur à la hanche s'est installée de facon durable. D'ailleurs, ce matin, rendez-vous chez le podologue pour de nouvelles semelles. Espérons que la situation va s'améliorer.
Mis à part ca, à noter que Jérome parait m'annoncer qu'il serait sur le point de m'abandonner pour la Montatout. Cette perspective m'est insupportable. Allez Jérome, me lache pas...

lundi 19 juin 2006

Il fait chaud

Vu la chaleur sur Paris et la RP il fallait absolument partir relativement tôt dimanche matin, je me suis donc forcé à partir de chez moi vers 8h40 pour débuter la course vers 9H00. Et encore, la fin de course était déja très très difficile.

Pas grand chose à dire sur cette course (Davis m'a accompagné la première moitiée), si ce n'est que je suis vraiment à la traine. Je crois avoir pris la décision de ne pas faire le Trail, je ne me vois absolument pas faire un effort physique de 3 heures en ce moment. J'ai terminé ma course par deux tours du Lac de Daumesnil, mon allure était correcte mais il faisait déja très très chaud ...

Au final une sortie de 10,5km en 53'

vendredi 16 juin 2006

pas vraiment Tail

J'ai cherché à caser cette sortie toute la semaine: mardi et mercredi impossible pour cause d'emploi du temps trop compliqué, mercredi et jeudi matin trop dur de programmer un réveil à l'aube. Du coup je profite d'une journée de repos ce vendredi pour balancer la petite à la crèche et chausser mes tennis direction la coulée verte. Je suis seul et pas vraiment motivé mais j'ai une revanche à prendre sur la course de Dimanche qui m'a donné l'impression de débuter dans le métier. Il fait frais et je suis motivé, cette course s'annonce bien :-)

Sur ce chemin tant fait j'ai toujours tendance à accéler au début du parcours, c'est à dire de Bastille jusqu'au bois de Vincennes. J'accélère mais je peine, en arrivant dans le bois (soit 4km au compteur) je suis même content de la pause que le feu rouge me donne. J'entame mon tour du lac (2 km) avec l'idée que Davis veut faire un trail et là ca me déprime. Je me dis que je suis à peine capable de tenir mon rang lors du marathon relais dans une semaine. Il suffit d'ailleurs de regarder mes stats pour constater que je suis soit en pleine reflexion, soit vraiment hors jeu dans ce 5ème km, je vous laisse juge.

C'est à ce moment précis que j'ai pris la décision de ne pas faire le trail du coup ca me donne des ailes. Libéré de cette pression, je retrouve mes jambes pour une fin de parcours beaucoup plus agréable que le début.

Au final, 10.3km pour 53' de course.

jeudi 15 juin 2006

Trail

Ca y est, je commence à en etre obsédé.
J'ai été hier acheter une paire de baskets de trail, pour pouvoir commencer à courir avec en prévision de la Montatou.
Ca a l'air terrible.
Mon coach m'a offert un livre sur la préparation au Trail que j'ai commencé à lire.
Je suis preneur de conseils bien sur si nos lecteurs s'y connaissent.
Sinon, hier soir petite sortie...

lundi 12 juin 2006

Période faste.

Jérome vous a déjà rendu compte de notre sortie de dimanche.
Sauf qu'en ce qui me concerne, j'ai trouvé cette course éprouvante plutot stimulante, malgré la très grande chaleur (mais c'est un temps que j'apprécie particulierement).
A noter, sans aucun rapport et par ailleurs que :
- Jérome est decidement au top sur le plan technologique (même s'il ne m'est pas apparu que mon centre de gravité etait specialement bas) ;
- nous avons recu un DVD "30 ans du marathon de PARIS" qu'il faut faire voir à tous les coureurs (surtout les deux années de Benoit Z) tellement c'est beau la course à pied ;
- j'espere m'inscrire et entrainer Jérome à La montatou (voir http://perso.orange.fr/cosudessonne/montatou.htm) qui parait etre un truc génial.
Bref on s'amuse bien.

première mondiale :-)

Avant de dévoiler la dernière innovation technologique de ce blog petit point sur la sortie d'hier: un cauchemar. J'ai souffert du début jusqu'à la fin.

On est d'abord parti trop tard (10h23 pour être exact) et la chaleur était déja étouffante, ensuite j'ai une douleur au pouce du pied droit qui me fait horriblement mal. Je n'aurai jamais du aller courir mais bon j'avais besoin de ma dose d'endomorphine surtout que les séances de fractionnées avaient fait du bien au moral.

Après quelques km ou chaque foulées me faisaient regretter d'être parti courir nous avons retrouvé les coureurs de la "Course du château". Il s'agit d'une boucle de 10km dans le bois de Vincennes (autrement dit chez nous). Davis avait l'air affuté et moi particulièrement à la traine.

On a essayé de suivre quelques coureurs de la tête de course mais le rythme est incroyablement soutenu, c'est là que l'innovation technologique rentre en piste: une petite vidéo de la course. On apperçoit même de dos le Davis qui a un centre de gravité particulièrement bas ...

c'est peut être le début d'une nouvelle ère ?

vendredi 9 juin 2006

En piste

On reprend doucement un rythme régulier avec comme objectif le marathon relais (cf. le post de davis) à la fin du mois.

Départ vers 20h00 direction la piste ou nous devons croiser Titi et Le Coach. Les douleurs musculaires de la séance de dimanche sont encore bien présentes et lorsque Davis me propose de nouveau du fractionner j'ai d'abord cru à une blague, c'est seulement après une négociation que nous nous sommes mis d'accord sur 8 fois 400m.

Après 20' d'échauffement et une Garmin dans les choux nous retrouvons la piste d'athlétisme située à coté de l'INSEP. Le premier 400m me permet de prendre mes marques et surtout de fixer l'objectif 1'30 - 1'35 avec 1'35 de récupération.

La séance c'est bien passée et nous avons scrupulusement respecté notre objectif avec même une constante accélération puisque nous avons fini le dernier 400m en 1'28 et que le précédent était également en dessous de 1'30. J'ai l'impression que je suis meilleur sur 400m que sur 200m ...

Au final, une sortie de 12km en 1h10. Ca fait du bien.

jeudi 8 juin 2006

Article sur la course ...

'Le Monde' à écrit un article interessant sur l'univers de la course à pied:

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3238,36-780538@51-780623,0.html

je suis sur que l'aspect psychologique plaira à Davis ...

envoyé par nilou

Encore fractionné.

Nouvelle seance hier soir, au cours de laquelle nous avons couru une douzaine de kilometres. Au milieu de notre course, fractionné 8 fois 400 metres en environ 1 minute 30 avec 1 minute 30 de recup. Que du bonheur, sauf que ce matin, j'ai les jambes qui tirent
Ces deux seances de suite, l'une avec les 20 fois 200 et l'autre avec les 8 fois 400, c'est trop. Mais c'est pas grave, nous voila repartis.
Et puis plus que trois semaines avant le marathon relais au cours duquel nous avons etabli notre programme. Jérome commence en parcourant les 12 premiers kilometres, ensuite Filous se lance, suivi de Katie et enfin de moi. Ca s'annonce assez amusant.

mercredi 7 juin 2006

Nike+Ipod

Le saviez vous? Nike et Apple ont signé un partenariat pour dévolopper un produit assez interessant.

Pour les curieux rendez vous sur le site :

http://www.apple.com/fr/ipod/nike/gear.html

A +,

L'éclate.

Ca fait du bien.
Comme l'a decrit Jérome dans son Billet, depuis le marathon de PARIS, nous courons mollement, ,sans veritable objectif, de sorte que nous avons une motivation assez reduite, sans parler de la fatigue (peut etre mentale) que nous continuons à ressentir.
Bref, ce dimanche matin, j'ai pris l'initiative de proposer une "seance piste" comme dirait le Coach, au cours de laquelle nous nous mettons à 20 fois 200 metres. Pour ma part, après un depart "en dedans" à 45-46 secondes les premiers 200, j'accelere un peu au point de me retrouver à 43 secondes les 200. Je tiens le ryhtme sans difficulté puisque je ralentis systematiquement sur la fin de chaque série pour respecter ce chrono. Je termine le 20e en 40 secondes, hyper motivé et hyper satisfait de cette séance.
Depuis, j'ai les cuisses et les mollets un peu douloureux. Mais peu importe. La montée en puissance et les deux derniers 200, c'est du pur bonheur (les non coureurs ne comprendront pas, mais les autres savent de quoi je parle...).
Du coup, ca donne envie de s'y remettre un peu plus sérieusement.
A noter d'ailleurs que notre equipe du marathon-relais organisé par l'association Asphalte 94 est désormais constituée. Et en plus elle est mixte (Jérome, Filous, Katie, et moi-meme). Reste plus qu'à répartir la place de chacun dans le relais. Voilà un programme stimulant pour la fin du mois de juin.

dimanche 4 juin 2006

Fractionné, comme au bon vieux temps

Départ vers 9h45 pour cette sortie dominicale. La seule pour moi car je n'ai pas couru cette semaine pour cause de déplacement à l'étranger (j'aurais du prendre mes chaussures et faire comme filous).

Temps étonnant pour un début juin car je suis obligé de mettre un T-shirt manche longue mais bon on commence à avoir l'habitude.

Davis à eu une riche idée pour rompre la monotonie de ces dernières course: retour sur la piste pour des séries de 200m (vu ma forme ca promet d'être chaud). Nous partons d'un pas tranquille pour rejoindre la piste qui se situe à 3.6km de notre point de départ. Davis fixe l'objectif: 20x200m en 45' avec 45' de repos. Je sais tout de suite que je ne tiendrais pas les 20 mais bon, je suis. Les premiers 200m se passent bien, premier en 50' pour se mettre dans le bain mais ensuite nous tenons nos objectifs. Au bout de 12 séries je craque et je suis obligé de laisser repartir Davis seul, je n'arrive pas à faire redescendre le coeur. Je décide d'attendre un tour de piste complet et de reprendre les dernières séries avec lui. Je finis donc ce fractionné avec 18x200m au compteur mais un gros break au milieu, surement le signe d'un manque d'entrainement.

Le plus dur après c'est de rentrer, les mollets sont fatigués et l'impression de crampe est constante. Au final une sortie de 12km en 1h10.

jeudi 1 juin 2006

Temps calme.

Tout comme Jérome, en ce moment, mon entrainement est un peu approximatif. Je resume donc rapidement (parce qu'elle ne merite pas vraiment beaucoup de details) ma semaine derniere.
J'ai couru samedi (à Tel Aviv) durant une petite heure sous une temperature d'environ 30-35°. Pour la resumer, on peut dire que ca a ete une sortie touristique, mais sans aucune ambition si ce n'est de finir sans etre totalement deshydraté.
Et puis j'ai couru hier une heure pour parcourir environ 11,5 kms (la Garmin a perdu tous ses reperes).
Mais pour dire la vérité, je ne me sens pas en très grande forme, à cause d'une douleur desormais permanente à la hanche et au genou qui me gène considérablement. J'ai désormais rendez-vous chez le podologue pour essayer de corriger ce qui doit en etre la cause. J'espere vivement que tout cela va s'arranger rapidement, meme si je n'y crois pas trop.
Bref me voilà un peu abattu sur le plan sportif. Un commentaire supplementaire pour dire à Filous que parfois on aurait envie de voyager avec lui (ca a l'air vachement dur comme boulot ce que tu fais).