JogBlog: carnet d'entrainements et récits de courses.

Objectif 2007: Marathon de Paris

vendredi 12 mai 2006

Comme au bon vieux temps

On se trouve avec Davis mercredi pour une course que l'on a plus fait depuis longtemps: on longe le bois de vincennes en passant par le château, direction la maison du coach pour un retour au point de départ. Par expérience nous savons que le retour est toujours plus rapide que l'aller (coach oblige), on prend donc relativement notre temps à l'aller afin d'économiser les quelques forces que nous avons. Afin de respecter le principe des montagnes russes je me sens plutôt bien en ce début de course et notre moyenne de 5'20 le kilo ne me fait pas du tout souffrir.

On retrouve donc notre coach vers Nogent Sur Marne et l'allure augment aussitôt pour être largement en dessous de 5'00 le kilo, nous ferons même la dernière partie en dessous de 4'30. Désolé ce sont des mesures un peu approximatives car la Garmin était complètement perdue... C'est pendant le retour que les vertues du trail ont été évoquées, coach c'est même focalisé sur La course des templiers. A savoir, un trail de 66-67km avec un dénivelé positif de 2950m (sic). Inutile de dire que ce n'est pas envisageable pour moi aujourd'hui mais ca parrait être un bon challenge (pour dans 10 ans !!!). Plus d'info sur: http://www.vo2.fr/templiers/

Au final une course d'a peu près 11km en 52'00. Comme promis c'est repos pour moi dimanche.

Ouais c'est vrai qu'on rame un peu... et pourtant.

Tout comme Jérome, je n'ai pas été très rigoureux dans l'ecriture de mes billets depuis quelques jours. La fatigue (mentale et physique) se fait ressentir là aussi, et s'illustre par un certain manque de rigueur.
Mais dans les faits la situation n'est pas si grave, même si nos courses s'accompagnent de plaintes regulieres et systematiques; le marathon nous a tout de même un peu marqué, après un entrainement assez intense (pour nous du moins). Il faut donc trouver un second souffle pour se relancer, et tout ça prend du temps. J'avoue que j'ai deja connu cela lors de mes précédents marathons.
Quoi qu'il en soit, concretement, nous sommes loins du repos absolu puisque nous courons toujours à un bon 12 kms/heure de moyenne à l'entrainement, et que pour ma part, j'ai couru la semaine derniere mercredi, dimanche, lundi, puis à nouveau ce mercredi. Et à chaque fois la course a duré environ 50' à une heure à bonne allure. Ce mercredi, je pense même avoir été plus rapide encore sur la moitié du parcours environ.
Bref, le retour est difficile, mais ne se déroule pas si mal.
Sinon, je dois ici evoquer ma nouvelle obsession, celle qui, mis à part le marathon de Londres 2007, va me motiver : le raid. J'ai en effet decider, avec Jérome, de m'interesser à ce type d'épreuve. Je suis naturellement preneur de conseil sur ce type d'epreuve...