D'abord, merci à nos lecteurs, aux messages d'encouragement et de félicitations que nous avons recu.
Ensuite, une fois n'est pas coutume, voici un billet qui ne résume pas une course, mais plutot un lendemain de course. Et quelle course... Pour ceux qui ont lu nos compte-rendus respectifs, vous avez pu découvrir que Jérome a traversé l'epreuve (il s'agit vraiment de cela en ce qui le concerne) avec une crampe terrible dès le 22e kilometre. Quand à moi, objectif atteint en 3h52.
Passons maintenant aux sensations du lendemain : pour résumer, je suis physiquement atteint à peu près partout (mais quel plaisir !). J'ai un ongle de doigt de pied qui n'était pas assez coupé, et qui donc est marqué d'un hématome. J'ai une enorme brulure sur le ventre, là ou j'avais mis une petite banane sans reflechir aux irritations qui en resulteraient. J'ai egalement une douleur très importante aux cuisses, au point de descendre les escaliers de biais (Ridicule).
Mais sinon, c'est cool.
Pour finir, à mon tour de feliciter ceux qui nous lisent ou nous ecrivent et qui ont eux aussi fini ce marathon. Un grand bravo à tous.
Désormais, une question est posée : quel est l'avenir de ce blog ? Va il nous mener jusqu'à notre prochain marathon ? Peut etre Londres ? Qu'en penses tu Jérome ?
Moi je suis partant...