50 minutes, 9,76 kms, encore une petite sortie.
J'avoue que je n'y croyais pas, parce que je me suis reveillé coincé hier matin; je pense qu'à force de tirer sur le bassin, je me suis bloqué du talon jusqu'au dos. Heureusement, j'ai rendez vous demain chez mon magicien d'osteo. En tout cas, ce matin, la douleur s'etait estompée, au point que j'ai pu faire ma petite sortie.
Sur le plan des sensations, c'est assez bizarre. D'un coté, le fait d'avoir moins couru cette semaine me permet d'eprouver un genre de frustration musculaire au niveau des jambes, désormais habituées à parcourir au bas mots 20 kms le dimanche. Mais de l'autre coté, je sens une fatigue musculaire permanente; il est vraiment temps d'accumuler de la bonne reserve et de se reposer.
En ecrivant tout ça, je me dis à nouveau que c'est un truc de fou...