JogBlog: carnet d'entrainements et récits de courses.

Objectif 2007: Marathon de Paris

dimanche 26 mars 2006

Opération repérage

Variante pour ce Dimanche puisque j'ai rendez-vous chez Filous (le fameux troisième homme du semi marathon), vers le Trocadéro. Davis déclare forfait pour cette course (cf. son post assez explicite), nous ne serons donc que deux. Notre objectif est de faire un peu de repérage du parcours du marathon et de profiter que les quais soient fermés. Direction donc le pont de l'Alma afin de prendre les quais (le parcours du marathon est dans l'autre sens), on est au niveau du km 27. Tout droit jusqu'au pont Charles de Gaulle, au niveau de la garde d'Austerlitz, puis on rebrousse chemin en traversant la Seine jusqu'au pont de Garigliano, un tour dans le bois de Boulogne et on retourne au point de départ. Le tout fait grosso modo 25km (la Garmin était pas mal perdu). Notre opération repérage tourne un peu court mais l'esprit du parcours était là ;-)

Je suis désolé Filous de l'écrire mais le parcours n'est pas très agréable. Même si on ne traverse pas beaucoup de rues ca reste très très urbain. Par contre la course c'est très bien passée, les jambes étaient fatiguées et les muscles ont tiré mais le tout à tenu le coup. Notre rythme très proche du marathon, une moyenne de 5'35-5'40 le kilo, est un bon signe pour le jour J. Je suis également content que cette dernière grosse course soit derrière moi et je commence à me rallier à la théorie de Davis: "Faut se reposer". Du coup mes prochaines sorties vont être plutôt tranquilles.

Plus que 3 sorties... pffffffff

50 minutes, 9,76 kms, encore une petite sortie.
J'avoue que je n'y croyais pas, parce que je me suis reveillé coincé hier matin; je pense qu'à force de tirer sur le bassin, je me suis bloqué du talon jusqu'au dos. Heureusement, j'ai rendez vous demain chez mon magicien d'osteo. En tout cas, ce matin, la douleur s'etait estompée, au point que j'ai pu faire ma petite sortie.
Sur le plan des sensations, c'est assez bizarre. D'un coté, le fait d'avoir moins couru cette semaine me permet d'eprouver un genre de frustration musculaire au niveau des jambes, désormais habituées à parcourir au bas mots 20 kms le dimanche. Mais de l'autre coté, je sens une fatigue musculaire permanente; il est vraiment temps d'accumuler de la bonne reserve et de se reposer.
En ecrivant tout ça, je me dis à nouveau que c'est un truc de fou...