Départ vers 20h00 pour une séance de fractionnée sur piste. Il pleut légèrement, je me plains pas car 30min avant c'était le déluge mais du coup le terrain est gadoueux (ca baptise les pompes). Il y a 4km entre le départ et la piste d'athlétisme ouverte le mercredi soir, nous parcourons cette distance à une allure de type "footing" soit 22', j'adore le vocabulaire technique que l'on peut retrouver dans les sites de pro du genre athlète endurance :-)

La population à cette heure est simple: quelques tapés qui font du fractionné comme nous et l'équipe féminine de rubgy qui s'entraine, je peux vous dire que c'est pas sex une équipe de rugby qui s'entrain sous la pluie...

Bon maintenant ca se corse car on atteint le coeur de la séance avec 10 séries de 300m, chaque 300m doit être parcouru en 1'10" avec 1' de récup entre. Ne me demandez pas comment on est arrivé à ces temps car c'est de la pure intuition (j'en connais qui doivent s'arracher les cheveux), mais en gros 1'10" pour 300m ca doit pas être trop loin de 95% de notre VMA et 1' de récup suit à peu près la règle "autant de récup que d'effort".

Tout cela n'est pas bien structuré mais on est d'accord pour dire que l'on ne suit que les grands principes de l'entrainement. Je ne vais pas détailler les temps de chaque 300m mais au final on a tenu le coup, c'est drôle de voir que les 3 derniers sont durs à tenir et que c'est ça qui est bon :-)

Retour tranquille au point de départ, je trouve que ces séances sont un peu longue car au final on à fait 12,5km pour 1h05 de course.